Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

Trop exigu, voisinage trop bruyant ou bien au contraire installé au calme et entouré de verdure… Les mesures prises pour se protéger de la crise sanitaire engendrée par la  COVID-19, notamment les périodes de confinement, nous ont poussées  à reconsidérer nos lieux de vie. 

En conséquence, de nombreux Français ont décidé de changer de perspective de vie. Toutefois, de nombreux aspects liés à ce changement doivent être gérés correctement ( financer l’achat avant la revente son bien, trouver un acquéreur, déménager, louer en attendant son nouveau logement).  Pour y remédier, certaines personnes ont recours à des alternatives de financement différentes du crédit immobilier classique.  Parmi ces alternatives,  le prêt-relais et la vente à réméré permettent  l’achat d’un nouveau bien immobilier avant la revente de la résidence principale actuelle. 

Comment différencier le prêt-relais et la vente à réméré ? 

D’abord, le prêt-relais est un dispositif bancaire, qui permet à un propriétaire d’acquérir un bien avant de pouvoir assurer la vente de son actuelle propriété. Dans ce cas de figure, la somme d’argent prêtée par l’organisme bancaire, se réfère au montant théorique de la vente du bien en prévision. La vente à réméré ou portage immobilier, quant à elle, est  une solution, qui offre la possibilité au propriétaire de débloquer des fonds en urgence pour un projet  non-finançable. Ces liquidités correspondent en priorité au besoin du client et à la valeur d’achat du bien comprise dans la transaction.  

Quelles sont les étapes de chacune de ces alternatives  ? 

La solution de portage immobilier se divise en plusieurs étapes clés. Premièrement, le bien est vendu de manière temporaire à un acquéreur. Ensuite, vous percevez la somme convenue lors de la signature de l’acte de vente à réméré.  D’autant plus que le réméré vous permet de rester et vivre dans votre bien.  En contrepartie, une indemnité d’occupation est établie lors de l’étude de votre projet et consultable grâce à l’acte de vente avec faculté de rachat. Enfin, à la sortie de l’opération de vente à réméré, vous pouvez concrétiser votre projet immobilier. Ainsi, vous pouvez exercer votre faculté de rachat en vendant le bien dans les meilleures conditions et au meilleur prix.  

Le prêt-relais comporte certaines étapes lui aussi. Lorsque l’organisme bancaire a validé votre projet immobilier, les fonds sont accessibles et il ne vous reste plus que deux ans de délais au maximum, pour vendre votre propriété. De fait, le prêt-relais fait appel au remboursement de la somme d’argent avancée lorsque vous aurez conclu une vente. En attendant la vente, seuls les intérêts de cette somme vous sont réclamés. Attention, si la vente du bien n’a pas été conclu au cours de la période du prêt-relais, vous êtes redevables des mensualités liées aux intérêts mais aussi de la somme avancée par la banque.  

Est-ce possible de faire la demande d’un prêt relais ou d’un portage immobilier, alors qu’il me reste des crédits à rembourser ?  

Il faut savoir que ces deux moyens s’adressent aux propriétaires avec ou sans crédits

Par ailleurs, pour le prêt-relais, le client doit constituer un dossier de prêt immobilier, en sachant que : 

  • La demande ne doit pas excéder les 70 % de la valeur du bien mis en vente ; 
  • Qu’un taux au prorata temporis du marché s’appliquera ; 
  • Qu’il ne dispose que de deux ans pour vendre son bien et rembourser son emprunt ; 
  • Qu’il faudra souscrire une assurance spécifique à l’opération ;
  • Dans le cas où le propriétaire n’a pas réglé l’intégralité de son crédit immobilier du bien placé en vente ou que la somme avancée ne soit pas assez suffisante, il est possible d’établir un prêt achat/revente ou de coupler le prêt-relais avec un crédit amortissable ; 

Au sujet du portage immobilier, il vous suffit de constituer un dossier dédié à cette opération de réméré, en sachant que : 

  • Votre besoin doit s’inscrire dans un besoin inférieur à 60 % de la valeur de votre bien ; 
  • La solution s’adapte à tous types de profil, que vous soyez particulier ou professionnel et à votre situation de vie (entrepreneur, indépendant, sans emploi, fiché bancaire). Dans le cas où vous vous dirigez vers une entreprise spécialisée, telle qu’Apirem, votre démarche s’accompagne toujours d’un suivi tout à l’opération de l’opération par des spécialistes. N’oublions pas de mentionner l’encadrement juridique qui s’y rattache ; 

Financer l’achat avant la revente de sa résidence sans prêt relais c’est possible grâce à la vente à réméré. 

 

Quel avenir pour les emprunteurs ?

En période de confinement les dossiers concernant la demande de crédits immobiliers ont pris du retard ou ont été mis en attente. Depuis cette crise sanitaire, les banques optent pour la sécurité et sont moins flexibles avec les demandeurs. Les emprunteurs quant à eux, se retrouvent en difficultés face au remboursement de leurs crédits.