Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour
logo-apirem

Tout savoir sur le prêt relais

 

Le prêt relais est une solution intéressante lorsque vous cherchez à vendre rapidement votre bien actuel dans le but d’investir dans un nouveau logement. Ce prêt vous permet d’avoir une avance financière en attendant la vente de votre bien actuel.

Néanmoins, cet emprunt à une durée de 2 ans, au-delà de ce délai, la totalité du prêt doit être remboursé. Par ailleurs, celui-ci présente quelques avantages non-négligeables tels que le paiement en différé.

Enfin, nos experts Apirem vous proposent une alternative au prêt relais, celle de la vente à réméré.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le prêt relais !

 

Qu’est-ce qu’un prêt relais et comment ça marche ?

 

La définition d’un prêt relais est une avance de fonds accordée par votre banque. Celui-ci fonctionne sur le principe d’un remboursement différé. Le prêt, prend effet durant une certaine période et prend fin jusqu’à la vente de votre premier logement. Vous ne rembourserez alors que ses intérêts et une fois la vente effective, le crédit relais est soldé. Cela vous permettra d’investir dans l’acquisition d’un nouveau bien en attendant la vente de l’ancien.

Par exemple, si vous déménagez dans un nouveau logement et que vous revendez celui existant pour financer la transaction, les dates de vente et de l’achat du nouveau et de l’ancien bien peuvent ne pas correspondre. Il vous sera alors nécessaire de vous tourner vers votre banque afin de faire la demande d’un prêt relais.

Le remboursement d’un prêt relais peut prévoir un différé de paiement. Tant que l’ancien logement n’a pas été vendu, l’emprunteur ne doit payer chaque mois que les intérêts des fonds prêtés et les mensualités de son assurance. En ce qui concerne le capital, celui-ci est remboursé au moment de la vente et en une seule fois.

 

Est-il facile d’obtenir un prêt relais ?

 

Les prêts relais ont généralement des taux d’intérêt élevés. Ceux-ci s’ajoutent à vos délais habituels jusqu’à la vente de votre bien. Il est donc préférable d’avoir un apport conséquent et une bonne garantie pour augmenter vos chances d’obtenir un prêt relais.

 

Quelles sont les conditions d’un prêt de relais ?

Tout d’abord, le principe général des crédits relais est que l’emprunteur rembourse l’avance que sa banque lui a faite une fois son ancien logement revendu.

Afin d’obtenir plus facilement un prêt relais, il est préférable que le prix de vente de votre premier bien soit supérieur ou équivalent au prix du logement que vous souhaitez acquérir.

On parle alors de prêt relais sec, c’est un prêt qui permet de couvrir la totalité du prix d’achat de votre nouveau bien.

À contrario, le prêt relais adossé est un prêt obligatoirement associé à un prêt immobilier classique. Il est alors utilisé lorsque le prix de votre futur bien est bien plus élevé que le logement que vous vendez.

 

Quel est le délai d’obtention de celui-ci ?

L’obtention d’un prêt relais, se fait en général en moins de 45 jours. Le délai est habituellement compris entre 15 à 45 jours ouvrés seulement une fois le dépôt de votre dossier. Nous vous recommandons de commencer à monter votre dossier avant la signature du compromis de la vente. Cela vous permettre de ne pas vous retrouver pénaliser par le manque de temps.

Par ailleurs, la durée maximale d’un prêt relais est de 2 ans. Cependant, vous pouvez rembourser votre prêt dès que vous le souhaitez à partir du moment où vous avez vendu votre ancien logement. Dans le cas où vous seriez certain de vendre très rapidement, le prêt relais possède également une durée minimum de 1 mois.

 

Quel est le coût d’un prêt de relais ?

Le prêt relais est idéal pour les personnes souhaitant acquérir un nouveau bien. Celui-ci leur permet alors d’acheter avant de vendre leur ancien logement. Cependant, le taux de ce type de prêt est plus élevé que celui d’un crédit classique.

Le prêt relais sec possède un montant souvent compris entre 50 et 80 % du prix du logement mis en vente. La plupart du temps, les banques retiennent la quotité de 70 %. Une fois cette partie décidée, le prêt relais peut alors être remboursé par l’emprunteur. Celui-ci remboursera en une seule fois avec l’argent récolté.

En effet, les banques peuvent appliquer au montant total du prêt relais accordé, un taux d’intérêt allant jusqu’à 2,99 % par an. Par exemple, si vous demandez un prêt relais de 100 000 euros remboursé au bout de 2 ans en appliquant un taux 2,99 %, alors vous devrez payer environ 6 000 euros d’intérêt.

Par conséquent, il est préférable de vendre votre bien le plus rapidement possible afin d’éviter de payer des intérêts trop élevés.

 

Le réméré : l’alternative au prêt relais

 

Petit rappel sur le réméré : la vente à réméré permet de vendre son bien avec une possibilité de rachat à la fin d’un délai prédéfini au préalable.

Ces deux solutions s’adressent aux personnes qui sont déjà propriétaire d’un bien et qui ont besoin d’acquérir des fonds importants pour l’achat d’un nouveau bien par la suite. De plus, le prêt relais et la vente à réméré, sont deux solutions limitées dans le temps.

Dans le cas où le prêt relais ne vous serait malheureusement pas accordé, la vente à réméré peut être la solution à votre situation. Si vous mettez en vente votre premier bien dans une agence immobilière ou sur des plateformes de vente immobilières entre particulier, mais que vous ne trouvez pas d’acheteur alors cette vente à réméré vous permet d’investir dans votre nouveau bien pendant que vous ou l’agent immobilier vend votre ancien logement.

Les fonds débloqués grâce à la vente du bien en réméré vous apportera trésorerie suffisante afin d’acheter un nouveau bien.

Une fois l’acte de vente de l’ancien logement signée, vous pourrez alors vendre définitivement votre bien et rembourser l’acquéreur.