Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour
logo-apirem

Obtenir un financement rapide grâce à la vente à réméré

Besoin d’argent pour assainir sa situation financière ? Besoin de liquidités pour investir dans un projet ? Obtenir des financements par les circuits de prêt traditionnels n’est pas toujours chose aisée et les refus peuvent se multiplier. Heureusement, il existe des alternatives. Pour les personnes étant propriétaires d’un bien immobilier, il existe différentes solutions afin d’obtenir une somme d’argent rapidement et relativement facilement. Nous allons ici nous intéresser à l’une d’entre elles plus précisément : la vente à réméré. Bien que peu connue du grand public, la vente à réméré est une opération immobilière qui existe depuis longtemps. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une vente immobilière qui dispose toutefois d’une spécificité : celle-ci est temporaire. Un propriétaire peut décider de vendre son bien immobilier à un tiers dans le cadre d’une vente à réméré. Cet acte garantit au vendeur la possibilité de racheter son bien au terme d’une durée déterminée. De plus, durant la période où il n’est plus propriétaire, le vendeur peut continuer d’occuper son bien s’il s’agit de son logement. C’est donc un moyen assez rapide et facile d’obtenir des liquidités grâce à sa propriété. Cette vente est encadrée et certaines règles doivent être suivies pour réussir l’opération de vente en réméré. Alors quelles sont les étapes à suivre pour réaliser une vente à réméré ? Quelles sont les conditions d’accès à cette vente ? Quels avantages tirer de l’opération de vente à réméré ? Explications.

Qu’est-ce que la vente à réméré ?

La vente en réméré est un acte de vente signé devant notaire permettant la vente temporaire d’un bien entre deux personnes. En plus d’être temporaire, cette vente permet au vendeur de continuer d’occuper le bien durant la période où il n’en a plus la propriété moyennant une, une indemnité d’occupation Le propriétaire disposera d’une période précise inscrite dans le contrat de la vente à réméré pour racheter son bien. Cette période s’établit légalement à 5 ans maximum. Si le débiteur ne peut pas racheter son bien, il pourra alors le vendre aux conditions d’une vente classique. La vente à réméré est donc un très bon moyen pour un particulier ou un professionnel d’obtenir un financement en cas de coup dur ou pour réaliser un investissement. Il s’agit d’une sérieuse alternative si certains ne peuvent pas emprunter via les circuits classiques de prêt.

Les étapes à suivre pour une vente à réméré

La vente à réméré possède un fonctionnement relativement simple qui repose sur trois étapes :

  • La première est la préparation et la mise en place de la vente pour un propriétaire en besoin de liquidité pour régulariser sa situation financière ou pour investir dans un projet. Apirem, en partenariat avec des fonds institutionnels met en relation l’investisseur et le vendeur afin de réaliser l’achat temporaire du bien. Les termes du contrat sont définis en fonction du besoin du vendeur puis, devront passer devant un notaire pour signer l’acte de vente à réméré.
  • La deuxième étape est celle qui se déroule après la vente. Le vendeur va pouvoir durant cette période régulariser sa situation financière si besoin ou investir dans un nouveau projet. Durant ce laps de temps, le débiteur peut continuer d’occuper son logement vendu grâce à l’indemnité d’occupation qui est prépayée. Le montant sera déterminé dans le contrat de vente à réméré.
  • La dernière étape est celle du rachat. Le vendeur va pouvoir retrouver la pleine propriété en rachetant son bien. Il dispose pour cela d’un délai légal de cinq ans après la vente. Une fois sa situation financière assainie, le débiteur peut trouver un nouveau financement pour effectuer son rachat.

Avantages et limites de la vente à réméré

L’opération de vente à réméré présente beaucoup d’intérêts pour obtenir un financement plus facilement et rapidement. Toutefois, certaines limites sont à connaître avant de se lancer dans l’opération.

Pourquoi choisir la vente à réméré ?

Le gros avantage de la vente en réméré est sa relative facilité d’accès. À partir du moment où une personne possède un bien immobilier, celle-ci peut prétendre à la vente à réméré. Les revenus du demandeur n’ont que peu d’incidence, de même que son âge. Pour cette raison, la vente en réméré peut être une solution de financement dont tout le monde peut bénéficier. Le grand avantage de la vente à réméré est aussi sa discrétion. Les personnes utilisant cette solution pour assainir leur situation financière peuvent conserver de la confidentialité en continuant d’occuper le bien. De plus, chez Apirem, aucune annonce immobilière n’est publiée grâce à un réseau d’investisseurs déjà présent.

Les conditions à connaître de la vente à réméré

Quelques règles doivent être présentes dans l’esprit d’une personne souhaitant réaliser une vente à réméré. Outre le fait qu’il faut être propriétaire, il est aussi important de souligner que la personne s’engageant dans une telle opération doit être en capacité de racheter son bien si elle souhaite réaliser une sortie par le rachat et non par la vente. De plus, durant la période de vente, le vendeur occupant le bien devra verser une indemnité d’occupation qui est généralement prépayée afin de s’acquitter d’un versement mensuel.

Vers qui se tourner pour réaliser une vente à réméré ?

Les investisseurs pour réaliser une opération de vente à réméré peuvent être de plusieurs types. Il peut tout à fait s’agir d’une opération entre particuliers. Cependant, il ne s’agit pas de professionnels et les risques peuvent être nombreux. La solution proposée par APIREM repose sur des fonds institutionnels spécialisés dans la vente à réméré. APIREM possède donc toute l’expérience et toute l’expertise pour accompagner ses clients dans leur opération de vente à réméré.