Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour
logo-apirem

Faire un emprunt après 60 ans

Qu’il s’agisse d’améliorer son confort de vie, de trouver une nouvelle résidence principale ou secondaire, d’investir dans l’immobilier ou encore d’aider ses enfants à réaliser leurs projets, être senior initie des changements de vie importants. Récemment, il a été observé que 50% des seniors éprouvaient des difficultés financières. Pourtant, faire un emprunt après 60 ans n’est pas toujours de tout repos. Ce pourquoi, pour répondre à ces besoins de financements, les personnes âgées se tournent généralement vers la vente en viager. 

Faire une demande de crédit immobilier après 60 ans : quelles sont les astuces pour pouvoir présenter un dossier solide aux yeux des banques ?

Les seniors sont loin d’être les profils les moins appréciés par les banques. En effet, 75 % Des personnes âgées de 60 ans ou plus sont propriétaires. Tandis que d’autres ont pu faire des économies assez conséquentes pour prétendre à un crédit, les conditions pour exposer un nouveau projet de vie à sa banque, lorsque l’on a plus de 60 ans sont : 

  • La somme d’argent constitutive de l’apport ;
  • Le remboursement établi sur une courte durée : de 10 à 15 ans en moyenne ;

Quels sont les obstacles à l’emprunt après 60 ans ? 

D’abord, il faut savoir que le crédit immobilier nécessite un contrat d’assurance emprunteur. Un prêt immobilier est accordé en moyenne pour une durée de 20 à 25 ans. En outre, cela signifie que pour les profils tels que les personnes âgées de 60 ans et plus, les possibilités d’emprunt se restreignent et ce pour des raisons diverses. Par exemple, les risques de santé liés à l’âge. Mais aussi, les revenus en baisse sont des facteurs qui peuvent justifier un refus de la part de l’assureur. 

Ainsi, si un contrat d’assurance ne peut être conclu, alors cela empêche les personnes ayant fait une demande de crédit de voir ce nouveau projet se réaliser. Toutefois, la vente en viager se propose comme un recours adapté et sécurisé en vue de les concrétiser.  

Le viager, pour vivre mieux à son domicile

Au-delà d’acquérir un autre bien immobilier, la vente en viager permet d’accéder à de nombreux projets :

  • Améliorer ses revenus
  • Réaliser des travaux dans son bien
  • Bénéficier des services d’aide à domicile
  • Souscrire à une épargne de précaution ou d’assurance vie
  • Rembourser des dettes
  • Transmettre de l’argent à ses enfants ou petits-enfants

Pourquoi s’intéresser à la vente en viager ? 

La vente en viager est une opération immobilière qui permet aux propriétaires âgés de 60 ans ou plus, de percevoir des revenus complémentaires et d’améliorer leur confort de vie. La vente en viager peut prendre deux formes :

  • Le viager avec pleine propriété ;
  • Le viager avec usufruit ;

En pratique, cette opération s’articule en quelques étapes successives : dans un premier temps, la vente du bien ; dans un second temps, l’encaissement de la somme d’argent issue de cette vente et enfin, l’occupation et l’usage du bien en toute sérénité.

De plus, chez Apirem, nos solutions de vente en viager s’adaptent à chaque profil et besoin. En effet, les liquidités issues de la vente du bien immobilier peuvent prendre la forme d’un bouquet, c’est à dire de la somme totale versée en une fois au vendeur. Aussi, il peut être conclu sous la forme d’un bouquet + rentes, c’est-à-dire d’une partie de la somme de la vente et de rentes mensuelles.

Grâce à nos partenaires, nous vous assurons une offre d’achat sous 72H. En comparaison au viager dit « classique », nos partenaires sont des fonds institutionnels qui détiennent des fonds illimités. Cet avantage permet de débloquer la totalité de la somme due et ainsi, supprimer toute notion de « pari sur la mort ».

Cette solution immobilière peut parfois susciter des interrogations, c’est pourquoi nos conseillers spécialisés en vente en viager sont disponibles pour y répondre.