Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour
logo-apirem

Comment se déroule une vente à réméré ?

Une vente à réméré se dessine en 3 grandes étapes : la vente temporaire d’une propriété, le rétablissement de l’équilibre budgétaire du vendeur puis, du rachat du bien vendu.

 

La vente à réméré : qu’est-ce que c’est ?

La vente à réméré a pour objectif de vendre un bien avec une faculté de rachat. Le vendeur met à la vente son bien dans un délai déterminé afin de lui permettre de le racheter à la fin de cette période. La vente de ce bien n’exclut pas la possibilité de continuer à l’habiter : dans ce cas, le vendeur devra alors verser une somme d’occupation mensuelle au nouveau propriétaire.

La vente à réméré est une vente avec un acte notarié qui doit se dérouler devant un notaire en présence des deux parties suivantes : le vendeur et l’acquéreur.

Ce type de vente a l’avantage de permettre au vendeur de réorganiser sa situation financière en évitant la saisie de son bien ou de sortir d’un fichage à la Banque de France.

Pour en savoir plus, découvrez les conditions pour vendre son bien en réméré.

 

Les étapes d’une vente à réméré d’un bien

Cessation du bien immobilier

Avant toute chose, le vendeur doit faire estimer son bien afin de pouvoir déterminer un prix de vente ainsi que de rachat de celui-ci.

La vente à réméré se déroule en présence d’un notaire avec des frais réduits à 3%. Le notaire va rédiger l’acte, mais également apporter des conseils au vendeur.

Enfin, le vendeur pourra grâce à notre accompagnement avec des partenaires qualifiés, trouver un financement pour un rachat ou un nouvel acquéreur. Le vendeur devra donc verser au nouveau propriétaire une indemnité d’occupation mensuelle définie au préalable qui est généralement prépayée afin de ne débourser aucun frais durant le réméré.

 

Restauration de l’équilibre budgétaire

À la suite d’une vente à réméré, le vendeur pourra rétablir petit à petit son équilibre budgétaire. Celle-ci lui permettra de toucher la somme de la vente de sa propriété, mais aussi de rembourser ses crédits en cours.

Nous l’avons vu, il sera possible pour lui de déposer une garantie chez le notaire dans l’intention de racheter sa propriété à la fin du délai choisi. Toutefois, il est également possible de racheter le bien avant la fin du délai imparti.

Enfin, durant cette période, il sera important pour le vendeur de s’assurer de retrouver une stabilité financière satisfaisante, et plus largement un cadre de vie rassurant pour les banques (situation professionnelle, épuration des dettes, équilibre dans les comptes bancaires etc). Cela permettra alors au vendeur de contracter plus facilement un nouvel emprunt pour le rachat de son bien.

 

Récupération du bien immobilier

Le rachat d’un bien d’une vente à réméré peut se faire dans un délai de 6 à 60 mois (5 ans) en fonction de la situation financière du vendeur. Si ce dernier a réussi à maintenir un bon équilibre financier et qu’il a réussi à rembourser ses crédits, les démarches de rachat pourront être considérées à nouveau.

Pour en savoir plus, contactez nos équipes sans attendre au 03 59 28 32 35